30 juin 2012

La colonie d'Astrelof de Natacha Catel


Synopsis

Pour les grandes vacances, les parents de Naya décident de l’envoyer en colonie de vacances. Là, elle se lie d’amitié avec une jeune fille drôle et dynamique, Stessie, puis avec Lucas, le rebelle courageux. Ensemble, ils essayent de percer les secrets de l’équipe d’animation qui se comporte bizarrement. La colonie regorge de mystères et le trio, en cherchant à les éclaircir, découvre un livre étrange : il révèle l’existence d’un monde inconnu, rempli de magie et de créatures extraordinaires.

L’arrivée d’un être diabolique déclenche de véritables hostilités. Unis par le lien invisible d’une origine commune, les adolescents doivent livrer un combat où l’esprit d’équipe est synonyme de survie…

Mon avis

Tout d'abord, je souhaite remercier Le sanctuaire de la lecture ainsi que les Editions Persée pour ce partenariat. Je m'excuse aussi auprès d'eux pour mon grand retard dans la publication de cette chronique. 

J'ai un avis très mitigé à propos de ce roman. Ma lecture a été fastidieurse. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dan l'univers de Naya. L'auteur se n'est pas attardée sur les points qui me semblaient importants et en a développé d'autres qui, à mon sens, étaient dénués d'intérêt. Les informations n'arrivent pas au bon moment, l'auteur s'est un peu trop éparpillée, ce qui enlève du suspense au roman.

Les personnages sont plats, stéréotypés et tellement peu détaillés que je n'arrivais même pas à les imaginer. Ils ne sont même pas choqués par tout ce qui leur arrive. Ils l'acceptent sans broncher, ni même émettre le moindre doute. Je n'ai jamais vu d'adolescents qui réagissent de cette manière. Je sais bien que c'est un roman fantastique, mais un peu de réalisme sur ce point aurait rendu les personnages beaucoup plus crédibles.

Malgré tout cela, je n'ai pas lâché le roman. Je voulais des réponses à mes questions et je souhaitais savoir comment cette petite bande d'amis allait s'en sortir. J'ai aussi été intriguée par Léandrane, ce personnage que Naya ne voit qu'en rêve. Je me demandais quel était son rôle et, surtout, comment elle allait pouvoir aider tout ces ados.

J'avoue que je suis un peu dure pour un premier roman, mais je pense que l'auteur ainsi que l'histoire ont du potentiel. Pour un public jeune (8-10 ans) il convient très bien, mais pour les adolescents ou les adultes, on s'ennuie très vite.

Cependant, j'ai bien aimé le vocabulaire utilisé pour définir les habitants et divers "monstres" qui peuplent le monde parallèle. Je lirai tout de même le tome suivant, car celui-ci était juste un volume de présentation. J'espère que les personnages ne seront plus aussi crédules et que leur caractère sera pus développé.

En bref

C'est un premier roman, avec des imperfections, mais une idée de base intéressante qui mérite d'être un peu plus poussée, approfondie. 

2 commentaires:

  1. Plus de lecture, que se passe-t-til, ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un gros coup de mou!Mais je m'y remets tout doucement :)

      Supprimer